Le Canada a besoin d’une stratégie globale pour améliorer la sécurité des médicaments d’ordonnance prescrits aux aînés

Il y a quatre années, à l’âge de 84 ans, mon père a survécu à un accident vasculaire cérébral sévère. L’inconvénient, pour lui qui était autrement d’une forme exceptionnelle, est qu’il doit continuer à prendre, depuis ce moment-là, pas moins de neuf médicaments d’ordonnance par jour.

Il n’y a rien comme un débat sur la santé aux États-Unis pour faire comprendre aux Canadiens la chance qu’ils ont

L’inefficacité de l’assurance-médicaments privée coûte 5 milliards de dollars chaque année aux entreprises

Les régimes privés sont généralement inefficaces et coûtent au-delà de 5 milliards de dollars chaque année aux entreprises. Pourquoi les entreprises et les assureurs acceptent-ils autant de gaspillage?

L’inefficacité de l’assurance-médicaments privée coûte 5 milliards chaque année aux entreprises

Il existe beaucoup de gaspillage au sein des systèmes de santé, mais un aspect qui semble avoir échappé à cette analyse est le gaspillage dans les assurances-médicaments privées au Canada. Estimés à plus de 5 milliards par année, cela représente la moitié des dépenses annuelles des prescriptions payées par les assureurs privés canadiens.

Comment baisser le coût des médicaments au Québec?

Pour soigner une laryngite, mon fils s’est fait prescrire un antibiotique. Le prix du produit est normalement 11,85$, auquel il faut ajouter les honoraires professionnels du pharmacien. Mon régime privé d’assurance-médicaments couvre 80% de mes dépenses et je m’attendais donc à payer 4,40$ en coassurance. J’ai toutefois dû payer 47,89$. Bienvenue dans le monde surréaliste de l’assurance-médicaments du Québec!

Comment un régime d’assurance-médicaments national relancerait l’économie canadienne

Alors que le Canada figure parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dont le coût par habitant en médicaments d’ordonnance est le plus élevé, un Canadien sur dix est incapable de se procurer des médicaments d’ordonnance pour des raisons financières.