Faire le lien entre la recherche universitaire, le public et les décideurs politiques

Un article publié dans une revue spécialisée évaluée par des pairs est lu, en moyenne, par une dizaine de personnes tout au plus, selon un commentaire controversé intitulé « Prof, no one is reading you (Prof, personne ne vous lit », qui s’est répandu comme une traînée de poudre sur Internet l’année dernière, Ses auteurs, Asit Biswas, universitaire basé à Singapour, et Julian Kirchherr, chercheur à Oxford, citent des statistiques frappantes : jusqu’à 1,5 million articles évalués par des pairs sont publiés chaque année et jusqu’à 82 % d’entre eux ne sont jamais cités ne serait-ce qu’une fois, même par d’autres chercheurs.

Le Canada et le Québec comptent un nombre record de médecins et de spécialistes de la santé, mais est-ce une bonne nouvelle?

Partout au pays, les provinces tentent de réduire leurs dépenses de santé et se préoccupent beaucoup des coûts croissants associés aux médecins. Ont-elles raison? Oui — et non.